__  __ _                             _                 
|  \/  (_) __ _ _ __ ___    _ __ ___ (_) __ _ _ __ ___  
| |\/| | |/ _` | '_ ` _ \  | '_ ` _ \| |/ _` | '_ ` _ \ 
| |  | | | (_| | | | | | | | | | | | | | (_| | | | | | |
|_|  |_|_|\__,_|_| |_| |_| |_| |_| |_|_|\__,_|_| |_| |_|

Pâte sucrée

Méta-données

Pour 2 tartes de 22cm
Origine : Proportions honteusement volées à tobast

Ingrédients

Quantité Ingrédient
250g Farine
125g Beurre
150g Sucre glace
1 Œuf
5g Sel

Recette

  1. Mettre le beurre à température ambiante jusqu’à ce qu’il ait une consistance “pommade”.
  2. Mélanger le beurre pommade avec le sucre et le sel.
  3. Rajouter l’œuf et mélanger.
  4. Tamiser la farine par dessus.
  5. À l’aide d’une corne, mélanger sans pétrir : tenir la corne verticalement, et entrecouper de façon régulière le mélange avec des mouvements verticaux. Cette procédure permet de répartir l’humidité de façon homogène dans la farine, sans pétrir la pâte. À la fin, on doit avoir plein de petits morceaux de pâte.
  6. Fraser la pâte : verser le mélange sur une table, et écraser fortement avec la main en trois ou quatre mouvements. Cette prodédure permet de “coller” entre eux les petits bouts de pâte de l’étape précédente.
  7. Racler avec la corne la pâte étalée sur la table, et mettre sous forme d’une boule.
  8. Emballer la pâte (avec du film plastique, ou dans un tupperware) et la laisser reposer au frigo 30min ou 1h.

Un peu moins technique

Il est parfaitement possible de condenser les étapes 5 à 7 en une seule et mélanger la farine et le mélange liquide sans trop se prendre la tête : le gluten se développera plus que nécessaire dans la pâte, ce n’est pas optimal mais pas dramatique non plus. Il faut tout de même arrêter de mélanger dès que c’est homogène pour éviter de trop pétrir la pâte.

Au robot pâtissier

L’étape 5 peut se réaliser avec un robot pâtissier, en munissant ce dernier d’une feuille.

Un problème de quantité

La quantité de pâte sucrée produite avec un œuf (50g) est trop grande pour une seule tarte de 22cm de diamètre. J’ai donc l’habitude de séparer la pâte en deux et d’en congeler la moitié pour une future tarte. Ça fait une pâte un peu fine qu’il peut être difficile à manipuler, dans ce cas je pense que c’est envisageable d’en congeler moins de la moitié et de l’utiliser pour la prochaine tarte, qu’on complètera avec une autre pâte sucrée dont on congèlera le reste, et ainsi de suite.